Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 09:26

soutien.PNGDemain

Samedi,

Manifestation

de soutien

aux activistes

du GANVA

 

 

grièvement blessés par les policiers pendant leur

désincarcération lors du blocage du train le plus

radioactif de l'histoire à Caen à la gare de Nancy à

10h30.
 
Petit rappel : il n'y a jamais eu d'accident sur ce type de

procédures, c'est une première !

De même, les poursuites en justice sont aussi une première.

Et pour ce faire, on utilise des lois pétainistes de 1943 sur

l'entrave à la circulation, on va chercher des mesures

inédites concernant une caution de 16500 euros à réunir

en quelques jours sous peine d'être jetés en prison car la

loi ne permet pas de comparution immédiate pour des si

petits délits, ni de placement en préventive...
 
Mais ils n'imaginaient pas que la cause antinucléaire

réunisse cette somme.

Ils sont en liberté et libre de s'exprimer et de se défendre...

Alors demain, à Nancy, à l'appel de Greenpeace, Cacendr,

Bure Zone Libre, Sortir du nucléaire, les Amis de la Terre,.... 
et en présence de Thomas, militant nancéen blessé à Caen

par les forces de police et poursuivi en justice par la SNCF,
nous appellerons au soutien et demanderons à la SNCF

d'arrêter ces poursuites judiciaires honteuses et complices !

Nancy sera aussi le lieu de lancement de la campagne

nationale "cartes postales de soutien aux activistes du

GANVA".
Après avoir stoppé le train nucléaire, aidons-les à faire

dérailler la machine répressive.

Le 5 novembre dernier, à hauteur de Caen, Félix, Hélène,

Aurélie, Christelle, Maxime, Damien et Thomas, des

activistes du GANVA ( Groupe d'Action Non-Violente

Antinucléaire ) se sont enchainés sur la trajet que devait

emprunter le convoi de déchets nucléaires, le plus

radioactif de l'histoire, plus de deux fois Tchernobyl!!

et l'ont bloqué pendant 3h30.
Dans leur détermination à vouloir dénoncer pacifiquement

aux yeux de tous ce train que beaucoup ont qualifié de « 

train de l'enfer », ils se sont heurtés à la violence des

forces de l'ordre qui avaient pour mission de dégager les

voies le plus rapidement possible et ce au détriment de la

sécurité des activistes, et des procédures réglementaires.

On connait la suite.
Damien a eu les doigts brulés aux troisième degré

nécessitant une greffe de peau, un contrôle récent a

révélé un tendon coupé et un os atteint par la meuleuse,

il ne retrouvera pas l'usage de son doigt. 

Maxime lui a été brulé à la main gauche au troisième degré

et devra lu aussi subir une greffe de peau.

Quant à Thomas, il a eu deux tendons coupés à la main

gauche et gardera des séquelles.
Ces citoyens étaient dans leur droit en bloquant ce convoi

scandaleux de manière non violente en retour, ils étaient

en droit d’attendre que les forces de l’ordre respectent

elles-aussi cette non-violence, inscrite dans la loi, lors de

leur intervention.

La violence dont ont fait preuve les « forces de l’ordre »

est donc condamnable et la condamnation de ces activistes

serait une injustice, une marque de déni de démocratie.

N'oublions pas qu'après avoir du verser une caution de

16 500 euros pour rester en liberté, ils sont assignés à

comparaitre devant le tribunal de grande instance de

Caen le 8 décembre prochain à 14h.

Pour les soutenir dans leur combat, nous organisons une

manifestation de soutien devant la gare de Nancy le

samedi 27 octobre à partir de 10h30, avec nos amis de

Greenpeace, Cacendr, Bure Zone Libre, Réseau Sortir du

nucléaire, les Amis de la Terre,....

Nous vendrons bénévolement des cartes postales en

soutien au GANVA qui seront lancées nationalement à

cette occasion. (visuel en pièce jointe libre d'utilisation

- citer : "opération de soutien aux activistes du GANVA -

dessin de François PARANT")

Nous souhaitons vivement vous voir à nos côtés pour

soutenir le droit de tous à s'exprimer librement, n'oublions

pas que lors de ce malheureux événement, les premières

mesures prises par les forces de l'ordre ont été d'écarter

la presse et les manifestants sans ménagement du lieu de

blocage et ensuite de cacher leurs méfaits derrière des bâches.

La liberté d'information, et d'accès à cette information

sont régulièrement bafouées.

Caen en est encore l'illustre exemple.

Le nucléaire fait ici une nouvelle fois la preuve de la

transparence qui lui est propre et qui lui est imposé par la loi. 

L'activisme n'est pas un crime, la désobéissance civile est un

droit et la non-violence un devoir.

Greenpeace Nancy

Contacts  :

Florent COMPAIN  06 12 54 60 03

Alain DUMONT  06 20 86 58 81                                              

Partager cet article

Repost 0
Published by Bruno Bronchain - RPL 89.2 - dans L'actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RPL 89.2 La Radio du Pays Lorrain
  • RPL 89.2 La Radio du Pays Lorrain
  • : Catégorie : Musique Culture Exposition loisirs Description : découvrir ici quelques événements culturels ou rendez-vous de Metz et sa région ... Expositions, arts de la rue, danse, concerts, sorties mais il est ouvert à tous, Mosellans ou non Mosellans.
  • Contact

Nos Interviews

L'actu

Twitter Radio892

Météo Metz

Actualité en video

Mika-57's videos on Dailymotion

Alertes Pollens