Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 11:49

CG57.JPGAfin d’améliorer

la sécurité et le

confort des

usagers, le

 Conseil Général

de la Moselle

lance la

campagne de fauchage

sur les routes départementales à partir du

mardi 25 mai et jusqu’à mi novembre.

 

Le fauchage permet de réduire la hauteur de l’herbe le long

des routes.

Objectif premier : la sécurité avec une meilleure visibilité

dans les virages et les intersections.

Le fauchage facilite également l’arrêt des véhicules.

Il a également un impact sur la viabilité du patrimoine routier

(bon fonctionnement des fossés, maintien d’un couvert végétal

limitant l’érosion des talus) et un intérêt environnemental

(maintien d’une zone tampon entre la route et les espaces

naturels, contrôle de la végétation pour éviter la prolifération

des plantes invasives).

Les deux types de fauchage (fauchage mécanique et fauchage

manuel) sont complétés par le débroussaillage pour maîtriser

la végétation arbustive (ronce, rejets ligneux jusqu’à 5 cm de

diamètre).

Faucheuse2.jpg 

Le fauchage mécanique est utilisé pour faucher les 3000

kilomètres (67 millions m2) de routes départementales hors

agglomération.

Le réseau des routes départementales compte au total 4200

kilomètres).

50 tracteurs, 2 faucheuses sous glissières et un engin de

fauchage rapide sont mobilisés pour cette tâche.

Le coût pour l’ensemble de la campagne s’élève à 1 900 000 €.

Le fauchage manuel est réalisé au moyen de débroussailleuses

à fil.

C’est une activité pénible et dangereuse pour les agents.

Elle est cependant nécessaire pour le fauchage sous les glissières

de sécurité, autour des pieds de panneaux et des têtes d’aqueduc. 

Cette action représente 30 000 heures de travail sur l’ensemble

de la campagne pour un coût s’élevant à 800 000 €.

Trois séquences de fauchage sont réalisées, organisées de façon

à limiter la gêne des usagers.

La première a pour objectifs de rétablir des conditions de

visibilité suffisantes en  dégageant notamment les courbes et

les intersections.

Cette première opération est déclenchée lorsque la hauteur

de l’herbe atteint 40 cm.

Eu égard à l’exceptionnelle fraîcheur de ce début du mois de

mai, cette séquence ne débutera qu’à partir du 25 mai, pour

une quinzaine de jours.

 

La deuxième passe se déroulera entre le 15 juin et le 15 juillet.

Elle consiste  à dégager l’intégralité des accotements sans toucher

au fossé, afin de ne pas déranger la petite faune (nidification)

et de laisser se développer la flore.


La troisième séquence commencera début août pour se terminer

vers la mi novembre.

Il s’agit d’un fauchage complet des accotements et des fossés.

Tous les trois ans, un débroussaillage des talus vient compléter

ce fauchage.

Route-fauch-e.jpgRespect de l’environnement

Les opérations de fauchage respectent des contraintes

environnementales. En effet, le fauchage raisonné tel que

le pratique les services du Conseil Général de la Moselle

n’est pas une absence de fauchage mais un ajustement des

interventions d’entretien en fonction de la croissance des

plantes et des impératifs de sécurité (virages, sorties de

chemins, carrefours).

Ces interventions prennent en compte l’accomplissement

du cycle des plantes et la vie des animaux.

Si le type de matériel n’influence pas la biodiversité, la

hauteur de coupe est importante.

Ainsi, une hauteur de coupe supérieure à 10 cm favorise

le développement des vivaces, réduit l’érosion ou la mise

à nu du sol, pouvant entrainer la prolifération des plantes

non désirées ou néfastes pour la santé ou la biodiversité

(renouée du Japon, ambroisie), réduit l’usure prématurée

des outils, ainsi que les projections tout en limitant la

consommation de carburant.

DSCF3398.JPG 


Zéro phytosanitaire


Depuis 2008, le Conseil Général de la Moselle s’est engagé

à "tendre vers le zéro phytosanitaire pour l’entretien du

réseau routier départemental".

En 2009, les équipes ddu Département ont poursuivi la

suppression des adventices (mauvaises herbes) avec les

reliquats de produits disponibles et un développement

de techniques alternatives : désherbage manuel,

désherbeur thermique à flamme directe, débroussailleuses

à fil…

Cette année, le Conseil Général de la Moselle n’utilisera

plus aucun produit chimique pour l’entretien du réseau

routier.

Ce choix suppose de la part du public une certaine tolérance

quant à  la  présence de mauvaises herbes dans les zones

difficilement accessibles du réseau routier départemental.

 
Consignes de prudence aux usagers de la route


Le respect par les conducteurs des règles du Code de la Route

contribue à améliorer leur propre sécurité, celle des autres

usagers et celle des agents qui travaillent au bord des routes.

En effet, lors de cette campagne d’entretien des accotements,

le fauchage manuel nécessite l’utilisation de débroussailleuses

à fil, à proximité des voies de circulation.

Les agents réalisant ces travaux sont particulièrement

vulnérables aux accidents.

 Il est donc demandé aux usagers de rester particulièrement

vigilants et notamment de bien respecter les limitations de

vitesse et les distances de sécurité à l’approche de ces chantiers

de fauchage.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bruno Bronchain - RPL 89.2 - dans Conseil Général de la Moselle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RPL 89.2 La Radio du Pays Lorrain
  • RPL 89.2 La Radio du Pays Lorrain
  • : Catégorie : Musique Culture Exposition loisirs Description : découvrir ici quelques événements culturels ou rendez-vous de Metz et sa région ... Expositions, arts de la rue, danse, concerts, sorties mais il est ouvert à tous, Mosellans ou non Mosellans.
  • Contact

Nos Interviews

L'actu

Twitter Radio892

Météo Metz

Actualité en video

Mika-57's videos on Dailymotion

Alertes Pollens